NATURA Energies Photovoltaïque
 
        NATURA Energies Photovoltaïque

Promouvoir le photovoltaïque

06 83 82 71 14 - 04 66 55 30 29

Devis gratuit

Nouveaux tarifs janvier 2014

Arrêtés en vigueur

Tarifs 2011-2013

Arrêtés 16 mars 2010 et 31 août 2010

Calcul coefficient L contrat S10

Calcul coefficient L contrat S06

ICHTrev

A10BE ou PPEI

Votre question

Crédit d'impôt 11% janvier 2012

Réparation dépannage onduleur chargeur

SAV SCHEUTEN

Votre installateur en photovoltaïque

Photovoltaïque en site isolé

Photovoltaïque raccordé EDF

Nos réalisations en site isolé

Nos réalisations raccordées au réseau

Grandes surfaces de toiture, hangars

Promouvoir le photovoltaïque

Eclairage LED

Energie verte

 

http://images.onlc.eu/natura-energiesNDD//124110938067.jpg

10 bonnes raisons de passer à l’électricité solaire photovoltaïque

Ce document est extrait de la brochure créée par l’association EPIA – L’Association Européenne de l’Industrie Photovoltaïque.

 Grâce à ses nombreux avantages environnementaux et économiques, ainsi qu’à sa fiabilité avérée, le photovoltaïque s’affirme comme une source majeure d’électricité.
                                                                  1
Son carburant est gratuit.
Le soleil est la seule ressource dont a besoin un panneau solaire. Et le soleil brillera jusqu’à la fin des temps. De plus, la plupart des cellules photovoltaïques sont fabriquées à base de silicium, un matériau abondant et non-toxique (second matériau le plus abondant sur Terre).
Source: Eco Solar Equipment Ltd.

                                           2
L’énergie solaire photovoltaïque ne génère ni bruit, ni émissions nocives, ni gaz polluants. La combustion de ressources naturelles pour fabriquer de l’énergie engendre de la fumée, provoque des pluies acides, pollue l’eau et l’air. Cela génère aussi du dioxyde de carbone (CO2), l’un des principaux gaz à effet de serre. L’électricité solaire utilise seulement l’énergie du soleil comme carburant. Elle ne crée aucun co-produit nocif et contribue activement à réduire le réchauffement climatique.
                                           3
Les systèmes photovoltaïques sont très sûrs et d’une grande fiabilité.
L’espérance de vie d’un module solaire est d’environ 30 ans. La performance des cellules photovoltaïques est généralement garantie par les fabricants pour une durée de 20 à 25 ans. Au-delà, la puissance d’une cellule reste néanmoins supérieure à 80% de la puissance initiale. Le photovoltaïque est donc une technologie fiable sur le long terme. De plus, la fiabilité des produits est garantie aux consommateurs par des standards de qualité très élevés au niveau européen.

                                           4
Les modules photovoltaïques sont recyclables et les matériaux utilisés pour leur production (silicium, verre, aluminium, etc.) peuvent être réutilisés. Le recyclage n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement, il contribue également à réduire l’énergie nécessaire pour produire ces matériaux et ainsi à réduire leur coût de fabrication.
                                           5
L’énergie solaire photovoltaïque exige peu de maintenance.
Les modules solaires ne nécessitent pratiquement aucune maintenance et sont faciles à installer.

                                           6
L’énergie solaire photovoltaïque fournit de l’électricité aux zones rurales les plus isolées.
Les systèmes photovoltaïques apportent une valeur ajoutée aux zones rurales (en particulier dans les pays en développement où il n’y a pas de réseau électrique disponible). L’éclairage domestique, les systèmes de réfrigération des hôpitaux et le pompage de l’eau font partie des nombreuses applications possibles des systèmes non connectés au réseau. Les systèmes de télécommunications en zones isolées utilisent également des panneaux solaires.


                                            7
L’énergie solaire photovoltaïque peut être intégrée de manière esthétique dans les bâtiments (BIPV).
Les modules solaires peuvent couvrir toits et façades, contribuant ainsi à l’autonomie énergétique des bâtiments. Ils sont silencieux et peuvent être intégrés de manière très esthétique. Les législations européennes sur les bâtiments sont en cours de révision afin d’intégrer des impératifs d’énergies renouvelables pour les édifices publics et les logements. Celles-ci permettent d’accélérer le développement des éco-bâtiments et des bâtiments à énergie positive (E+ Bâtiments) et ouvrent la voie vers une meilleure intégration des systèmes photovoltaïques dans le bâti.

                                            8
Le temps de retour énergétique d’un module diminue constamment.
Cela signifie que le temps mis par un module photovoltaïque pour générer autant d’énergie qu’il en a fallu pour le produire est très court ; il varie entre 1,5 et 3 ans. Sur sa durée de vie, un module produit donc entre 6 et 18 fois plus d’énergie qu’il n’en faut pour le fabriquer.

                                            9
L’énergie solaire photovoltaïque permet la création de milliers d’emplois.
Avec une croissance annuelle moyenne de 40% ces dernières années, le secteur photovoltaïque contribue de plus en plus à la création de milliers d’emplois en Europe et dans le monde.

                                          10
L’énergie solaire photovoltaïque contribue à améliorer la sécurité de l’approvisionnement énergétique de l’Europe.
Pour répondre à 100% de la demande européenne en électricité, il suffirait de recouvrir 2% de la superficie totale de l’Europe de panneaux solaires. Le photovoltaïque peut donc jouer un rôle important dans l’amélioration de la sécurité de l’approvisionnement énergétique de l’Europe.


L’Association Européenne de l’Industrie Photovoltaïque (EPIA : European Photovoltaic Industry Association) est la plus grande association industrielle au monde consacrée au marché de l’électricité solaire photovoltaïque. Sa mission est de promouvoir le photovoltaïque au niveau national, européen et mondial et d’assister ses membres dans le développement de leurs activités dans l’Union Européenne comme à l’export.

Vous pouvez lire cette brochure sur le site http://www.outilssolaires.com , ou en allant voir l’actualité des journées internationales du solaire.

Une 11è bonne raison de produire de l'électricité verte :

En mars 2007, les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 Etats Membres de l'Union Européenne (UE) ont adopté un objectif contraignant de 20% d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale d'ici à 2020. En combinant cet objectif avec l'engagement d'augmenter l’efficacité énergétique de 20% d'ici à 2020, les leaders politiques européens ont ouvert la voie à un avenir énergétique plus durable pour l'Union européenne et pour les générations futures.
En janvier 2008, la Commission européenne a présenté un projet de directive relative à la promotion de l'utilisation de l'énergie produite à partir de sources d'énergie renouvelables (Directive EnR) qui contient une série d'éléments nécessaires à la mise en place d’un cadre législatif permettant l’atteinte de l’objectif de 20%. La directive met en place un cadre législatif qui doit garantir l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale de 8,5% en 2005 à 20 % en 2020.
Afin d'atteindre l'objectif global et contraignant de 20 % défini dans la Directive EnR, le développement de toutes les sources d'énergie renouvelables et une combinaison équilibrée de leur déploiement dans les secteurs du chauffage et du refroidissement, de l'électricité et des biocarburants sont nécessaires.

Extraits :

Proposition de Directive européenne dite « paquet de mesures » Energie et Climat (mars 2007)

La Commission Européenne vient de présenter son projet de directive en matière d’énergie et de changement climatique. Il fait suite à l’adoption du plan d’action et de la politique énergétique par les chefs d’Etat et de gouvernement européens en mars 2007. L’Europe se fixe 3 objectifs contraignants (dits les 3*20) : 20% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie, 20% de gains d’efficacité énergétique, 20% de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Les 10% d'EnR dans les transports sont imposés à tous.

Extraits du mémo de la Commission Européenne

« En janvier 2007, la Commission européenne a présenté une proposition intégrée portant à la fois sur les domaines de l’énergie et du changement climatique, qui s’attaquait aux problèmes de l’approvisionnement en énergie, du changement climatique et du développement industriel. Deux mois plus tard, les chefs d’État et de gouvernement européens ont approuvé le plan d’action et se sont mis d’accord sur une politique énergétique pour l’Europe. Ce plan préconisait les mesures suivantes:

 -  Augmenter de 20 % l’efficacité énergétique ;

 - Réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) ;

 Atteindre une proportion de 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l'UE d'ici 2020 ;

 Atteindre une proportion de 10 % de biocarburants dans la consommation totale des véhicules d'ici 2020. 

 Ces objectifs sont très ambitieux: en effet, actuellement, la part des sources d’énergie renouvelables est de 8,5 %. Des efforts considérables de la part de tous les secteurs économiques et de tous les États membres seront nécessaires pour atteindre une proportion de 20 % d’ici 2020.  

 La Commission a proposé une directive comme moyen d’atteindre les objectifs de la politique en faveur des énergies renouvelables. Elle vise à établir des objectifs nationaux en matière d’énergies renouvelables qui se conjugueront pour atteindre un objectif global contraignant de 20 % de sources d’énergie renouvelables dans la consommation d’énergie en 2020, et un objectif contraignant minimum de 10 % de biocarburants dans les transports, à réaliser par chaque État membre.

 Trois secteurs sont concernés par les sources d’énergie renouvelables: l’électricité, le chauffage et le refroidissement, et les transports. Il appartient aux États membres de décider de l'importance relative des contributions de ces secteurs pour atteindre leurs objectifs nationaux, en choisissant les moyens les mieux adaptés à leur situation nationale. Ils auront aussi la possibilité d’atteindre leurs objectifs en soutenant le développement des énergies renouvelables dans d’autres États membres et dans des pays tiers.

 La part minimale de 10 % de biocarburants dans les transports est applicable dans tous les États membres. Les biocarburants s’attaquent à la dépendance que présente le secteur des transports vis-à-vis du pétrole, l'un des problèmes les plus graves auxquels l’UE est confrontée en matière de sécurité de l'approvisionnement énergétique.

 Enfin, la directive vise aussi à supprimer les obstacles inutiles à la croissance des énergies renouvelables – par exemple en simplifiant les procédures administratives pour les nouveaux développements dans ce domaine – et encourage le développement de meilleurs types de sources d'énergie renouvelables (en fixant des normes de viabilité écologique pour les biocarburants, etc.).

 Pour atteindre l’objectif global de 20 % d’énergies renouvelables d’une manière efficace, il convient de déterminer aussi équitablement que possible les objectifs propres à chaque État membre. La Commission a donc proposé une approche simple en cinq étapes:

  • la part des sources d’énergie renouvelables en 2005 (année de référence pour tous les calculs dans le paquet de mesures) est modulée afin de refléter les points de départ à l’échelon national et les efforts déjà consentis par les États membres qui ont réussi à augmenter de plus de 2 % la part des énergies renouvelables entre 2001 et 2005;
  • pour chaque État membre, on ajoute 5,5 % à la part des sources d’énergie renouvelables de 2005 après modulation;
  • l’effort restant (0,16 tep pour chaque personne vivant dans l’UE) est pondéré par un indice PIB/habitant afin de tenir compte des différences de niveau de prospérité entre les États membres, puis est multiplié par la population de chaque État membre;
  • ces deux éléments sont additionnés afin d’obtenir la part totale des sources d’énergie renouvelables dans la consommation d’énergie finale totale en 2020;
  • Enfin, un plafond global sur la part des énergies renouvelables visée pour 2020 est appliqué par État membre.

Cette méthode de fixation des objectifs assure une répartition équitable des efforts entre les États membres. Parallèlement, la création d’un régime de garanties d’origine transférables permet aux États membres d’atteindre leurs objectifs de la manière la plus rentable possible: au lieu de développer des sources d’énergie renouvelables locales, les États membres pourront acheter des garanties d'origine (certificats prouvant l'origine renouvelable de l'énergie) à d'autres États membres où la production des énergies renouvelables est moins onéreuse. »

En résumé : - augmenter de 20 % l’efficacité énergétique
                   - réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre (GES)
                   - atteindre une proportion de 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l'UE d'ici 2020
                    - atteindre une proportion de 10 % de biocarburants dans la consommation totale des véhicules d'ici 2020

En choisissant de produire de l'électricité grâce à une installation photovoltaïque, vous participez à l'essor des énergies renouvelables et vous encouragez le développement des sources d'énergie écologiques et durables.

Autre lien : http://www.energie-renouvelable.tv

http://www.terresacree.org

http://www.energies-renouvelable.com

http://www.bioetbienetre.fr

 

http://images.onlc.eu/natura-energiesNDD//123781899555.jpg

St Sériès Entreprise Bureau d'étude dimensionnement conception installation de générateurs photovoltaiques Installateur agréé QualiPV agréé ADEME Energie solaire Spécialiste installation électricité photovoltaïque Devis gratuit particuliers entreprises hangars spécialiste site isolé Lunel GARD HERAULT ARDECHE Sommières St Christol  Saturargues Vérargues Quissac Goudargues Montpellier Nîmes Toulouse Villetelle Boisseron Montaud Castries Assas Guzargues St Drézéry Valergues Baillargues St Aunès St Georges d'Orques  Marsillargues Candillargues Restinclières Lunel-Viel  Fabrègues Frontignan Teyran St Geniès des Mourgues Milhaud Cornillon Quissac Vic-le-Fesc  Orthoux Sérignac St Orens de Gameville St Privat de Champclos Barjac Goudargues Ardèche Alès Natura Energie Natura Energy Etude technique Générateur photovoltaique Raccordé réseau ou autonome Site isolé Onduleurs SMA Diehl Ako Fronius Kako Sunways Panneaux solaires sanyo sunpower SPR 300W canadian solar Production électricité photovoltaique Ecologique. Energies renouvelables Energies nouvelles Energie solaire Languedoc Roussillon 

Contact : 04 99 61 64 13    mobile : 06 83 82 71 14

 contact


Tous droits réservés